Espace client
Les leçons à tirer de l’affaire ayant opposé devant le Tribunal de Commerce de Lille le célèbre entraîneur de football Marcelo Bielsa à son ancien club le Losc : gare aux recours abusifs…

Les leçons à tirer de l’affaire ayant opposé devant le Tribunal de Commerce de Lille le célèbre entraîneur de football Marcelo Bielsa à son ancien club le Losc : gare aux recours abusifs…

Publié le : 15/06/2018 15 juin juin 06 2018

Monsieur Marcelo BIELSA était l’entraineur du club de football professionnel de Lille le LOSC jusqu’au 15 décembre 2017, date à laquelle il a été licencié pour faute grave.

Estimant qu’il n’avait pas commis de faute de nature à justifier un tel licenciement, il décidait de saisir le Conseil des prud’hommes afin d’obtenir une indemnité.

Parallèlement, il assignait le club en redressement judiciaire par devant le Tribunal de commerce de Lille, au motif qu’il n’avait pas obtenu le paiement des sommes qu’il réclamait au club du Losc suite à son licenciement.

Selon lui, sa créance indemnitaire objet de l’instance prud’homale était certaine, liquide et exigible. Elle entrait donc dans le passif exigible du club et permettait de caractériser l’état de cessation des paiements de ce dernier devant entraîner l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire à son encontre.

Cependant, le Tribunal de commerce de Lille ne l’a pas entendu de la sorte. Selon lui, en raison de son caractère litigieux en l’état de la procédure prud’homale en cours, une telle créance ne pouvait conduire à retenir l’état de cessation des paiements, condition nécessaire pour l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire.

L’affaire aurait pu s’arrêter là, et le Tribunal aurait pu se contenter de débouter M. Bielsa.
Or, de façon suffisamment exceptionnelle pour être remarquée, le Tribunal de commerce a estimé que Monsieur Bielsa avait abusé de son droit d’ester en justice dans le but de faire pression sur le club, manifestement dans le but de le pousser à négocier.

Le Tribunal a considéré que, compte tenu de la médiatisation de cette affaire, les conséquences préjudiciables pour le club furent importantes, en termes d’image, et en raison de l’instillation du doute concernant la situation financière du Losc dans l’esprit des partenaires financiers et des sponsors du club.

C’est la raison pour laquelle le Tribunal a décidé de sanctionner M. Bielsa au titre d’un recours abusif, générateur de responsabilité.

Par jugement en date du 5 mars 2018, le Tribunal de commerce de Lille a ainsi condamné Monsieur Bielsa au paiement de la somme de 300 000 euros à titre de dommages et intérêts au profit du club de football du Losc.

Une telle condamnation pour recours abusif est en soi assez rare, encore plus à hauteur d’un tel montant, mais cela semble en rapport avec la médiatisation de l’affaire.

Elle illustre le fait qu’exercer une action en justice uniquement dans le but de faire pression sur l’adversaire pour l’inciter à négocier, en misant notamment sur l’impact médiatique de la procédure, est un pari risqué.

Cela ne signifie pas, pour autant, qu’une stratégie judiciaire offensive ne puisse pas être destinée à aboutir à un accord, à condition toutefois de le faire sur la base d’un dossier suffisamment solide pour ne pas s’exposer à une sanction au titre d’un recours abusif…

En matière juridique comme en matière de football, la stratégie c’est souvent une question d’équilibre !

Historique

<< < ... 6 7 8 9 10 11 12 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.