Espace client
Cotitulaire d’un permis de construire unique et taxe d’aménagement : l’administration peut mettre à la charge d’un seul bénéficiaire l’intégralité de la taxe due !

Cotitulaire d’un permis de construire unique et taxe d’aménagement : l’administration peut mettre à la charge d’un seul bénéficiaire l’intégralité de la taxe due !

Publié le : 29/06/2022 29 juin juin 06 2022

CE, 17 mars 2022, n° 453610

Lorsqu’un permis de construire a été délivré à plusieurs personnes physiques ou morales, les redevables de la taxe d'aménagement dont ce permis est le fait générateur sont les titulaires de celui-ci, chacun d'entre eux étant redevable de l'intégralité de la taxe due à raison de l'opération de construction autorisée. 

Dans une telle hypothèse, l'administration compétente peut mettre cette taxe à la charge soit de l'un quelconque des bénéficiaires du permis, soit de chacun de ces bénéficiaires à la condition alors que le montant cumulé correspondant aux différents titres de perception émis n'excède pas celui de la taxe due à raison de la délivrance du permis. 


Pour rappel, l’article L.331-6 du Code de l’urbanisme, la taxe d’aménagement née de la délivrance d’une autorisation d’urbanisme doit être acquittée par les personnes bénéficiaires de ces autorisations. Selon le Conseil d’Etat, « lorsqu'un permis de construire a été délivré à plusieurs personnes physiques ou morales, les redevables de la taxe d'aménagement dont ce permis est le fait générateur sont les titulaires de celui-ci ». 

Le juge administratif devait également se prononcer sur la possibilité pour l’administration, dans l’hypothèse d’un permis unique, de mettre à la charge d’un seul pétitionnaire l’intégralité de cette taxe d’aménagement. 

Le Conseil d’Etat s’était déjà prononcé en ce sens lorsque le permis unique avait été délivré avant la division du terrain en plusieurs lots (CE, 19 juin 2019, Ministre de la Cohésion des Territoires, n° 413967). Cette solution apparaissait donc logique en ce sens que l'administration ne disposait pas de la répartition des surfaces de plancher entre les bénéficiaires du permis, et n’avait ainsi pas la possibilité de répartir le montant de la taxe d’aménagement en fonction.

Tel n’était pas le cas d’espèce. 

En effet, le requérant avait pris soin de préciser que le permis unique avait été délivré après la division du terrain en plusieurs lots. L’administration disposait donc de la répartition des surfaces de plancher entre les bénéficiaires, et pouvait donc calculer la répartition de la taxe entre ces derniers.

Le Conseil d’État a cependant, maintenu  sa position, sans prendre en compte la date de division du terrain. En effet, pour le juge, le fait que la division ait eu lieu avant la délivrance du permis n’est pas de nature à priver l'administration de la faculté de mettre la taxe d’aménagement à la charge de l'un quelconque des bénéficiaires du permis.

Dans ces conditions, il convient d’anticiper cette possibilité lors des opérations de divisions en plusieurs lots.

Didier DEL PRETE, avocat associé, cabinet BOREL & DEL PRETE
 

Historique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.